Élections législatives : le plaidoyer des associations de protection de la nature | France Nature Environnement interpelle les candidat·e·s

Published by FNE-Bretagne on

en savoir plus : fne-bretagne.bzh/elections2022/

Les 12 et 19 juin 2022 auront lieu les élections législatives. À quelques semaines du premier tour, France Nature Environnement Bretagne rappelle aux candidats que la protection de la planète et la transition écologique ne sont pas des options mais les défis clés de notre époque.

20 propositions concrètes pour enclencher la transition écologique

Disparition des espèces, épuisement des ressources, précarités et gaspillages, risques sanitaires : la crise écologique, simple second rôle dans la campagne électorale, est pourtant vivace. Pour la dépasser, avec notre fédération France Nature Environnement, nous formulons 20 propositions destinées à ceux qui vont nous gouverner. La crise que nous traversons n’est pas une fatalité. La mise en œuvre de la transition écologique grâce notamment à l’application des mesures proposées, permettra de concilier vitalité économique, bien être des individus et respect de la nature.

Un plaidoyer régional en 10 questions adressé aux candidat·e·s

La protection de la nature et de l’environnement est pour les membres de notre réseau associatif un enjeu primordial. C’est pour cela que nos associations questionnent les candidat·e·s, notamment en terme de transition écologique, énergétique, agricole et alimentaire. Les enjeux d’éducation et de démocratie sont aussi au cœur du débat. En tant que candidat·e à un mandat d’élu·e de la nation, il est légitime de connaître les positions qui seront défendues au niveau national à l’issue du scrutin. FNE Bretagne partage son plaidoyer pour que les futurs députés se saisissent de ces priorités.

Le rôle clé des futurs députés

Beaucoup des mesures que nous proposons, comme l’arrêt de l’artificialisation des sols (la Bretagne est la 3ème région la plus artificialisée de France) ou la diminution du cheptel breton (responsable de 45% des GES en Bretagne) nécessitent d’être votées dans des lois. C’est pourquoi il est essentiel que les futurs députés soient convaincus de l’urgence écologique et conscients des attentes des citoyens dans ce domaine. Nous voulons que les représentants de notre circonscription soient les garants de l’intégration de la transition écologique dans toutes les lois qui seront votées, quel qu’en soit le sujet. La protection de la nature et de l’environnement sera le résultat de l’engagement de tous, dans tous les domaines.

Afin de mobiliser les futurs députés sur la question de la transition écologique et leur faire prendre conscience de la forte attente citoyenne, France Nature Environnement Bretagne et ses associations membres, soit près de 20 000 personnes engagées au quotidien, proposent aux citoyens d’interpeller les candidats sur les réseaux sociaux sur ces propositions.

Marie-Pascale Deleume, présidente de FNE Bretagne, conclut : « Nous demandons à tous les candidat·e·s qui veulent gouverner autrement de ne plus considérer les préoccupations environnementales comme une question secondaire. Il s’agit de faire émerger un nouveau modèle de société auquel aspire un grand nombre de citoyens ».

télécharger le CP (pdf)


0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code